Sports

LUTTE – Retour de Luc Nicolaï dans l’arène : Modou Lô-Ama Baldé sauvé, espoir pour Lac 2

lequotidien

Gracié par le président de la République, Luc Nicolaï revient dans l’arène dans un contexte assez particulier, marqué par une effervescence de grands combats montés pour la saison prochaine. Mais le promoteur mbourois, qui a déjà en poche l’affiche Modou Lô-Ama Baldé, peut aussi «sauver» d’autres lutteurs qui peinent à trouver des adversaires, à l’image de Lac 2.

La nouvelle est tombée la veille de la Tabaski. Le président de République a gracié 674 prisonniers dont le promoteur de lutte Luc Nicolaï. Ce dernier qui a passé la fête en famille était retourné en prison au moment où il était en pleines négociations pour finaliser le combat tant attendu Modou Lô-Ama Baldé.
On devine du coup la joie des amateurs qui seront à coup sûr soulagés d’apprendre cette nouvelle qui, en dépit de la pandémie, va apporter une autre lueur d’espoir après le retour en force de Gaston Mbengue et Pape Thialiss Faye. Ces derniers ayant mis la barre très haut en offrant aux amateurs une brochette de chocs : Balla Gaye 2-Gris Bordeaux et Bombardier-Eumeu Sène pour le Don King, et Boy Niang 2-Tapha Tine et Sa Thiès-Garga Mbossé pour le patron de Leewtoo productions. Le groupe de Youssou Ndour, Gfm, ayant bouclé cette belle série avec l’affiche Reug Reug-Gouye Gui. Suffisant pour faire monter l’adrénaline autour d’une discipline bien de chez nous et qui tanguait dangereusement, faute de sponsors et de surenchère sur les cachets.
Évidemment dans ce bouillonnement d’affiches prisées, il faudra compter avec le «promoteur des grands événements». En effet, avec en poche le choc Modou Lô-Ama Baldé, Luc Nicolaï ne va sûrement pas s’en arrêter là. Et connaissant l’homme qui a l’habitude de ratisser large en donnant la chance à tout le monde, il va à coup sûr aller à l’assaut des autres lutteurs qui attendent des adversaires en vain. Et sous ce chapitre, les regards sont tournés vers Lac 2.

Une proximité réelle entre Luc et Lac 2
Le chef de file de l’écurie Walo, qui a vu tous ses potentiels adversaires engagés, peut entretenir l’espoir avec le «retour» de Luc. Un espoir d’autant plus fondé que les deux se connaissent assez bien. Le promoteur de la Petite Cote l’ayant engagé lors de sa première confrontation avec Modou Lô en 2011. Une affiche qui s’était terminée par un nul…polémique ; avant que le «Roc» des Parcelles ne remporte le «combat de la clarification» en 2018 sur décision arbitrale. D’autres lutteurs ou jeunes espoirs peuvent aussi espérer de ce «come-back» du Mbourois. On pense à Yékini Jr entre autres.
Luc avait été condamné en 2012 à 5 ans de prison dont un (1) an avec sursis, dans l’affaire de la drogue du Lamantin Beach. Il avait déjà passé 2 ans en prison. Par la suite, il a bénéficié d’une liberté provisoire et saisira cette opportunité pour monter le combat Modou-Ama.Sous le coup d’un mandat d’amener, le promoteur de lutte avait été arrêté en décembre 2019. Sept mois après, il est élargi par le Président Macky Sall.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer