UEMOA-CEMAC: le tandem Atteib Doutoum- Yves Lagarde lance le produit à intérêts décomposés

Après le lancement en mars 2019 de Genesyl Finance Afrique par le tandem Atteib Doutoum, ancien ministre des finances du Tchad et Yves Lagarde Président du Groupe Genesyl Finance, le Groupe Genesyl Finance Afrique a tenu son conseil d’administration à Dakar le 29 mai 2019.

A l’issue de ce CA, de nouveaux actionnaires ont rejoint le Groupe et il a été décidé la création de Genesyl Finance West Africa (GFWA). Ainsi, la Firme Kumba Capital rejoint la table des actionnaires de de Genesyl Finance Afrique et Genesyl Finance West Africa, Kumba Capital est un cabinet de conseil financier, d’ingénierie financière, de structuration et de Fund Raising, avec des bureaux à New-York, Abidjan et Dakar. Kumba Capital est partenaire du Fonds d’Investissement Américain Baylis Fund Emerging Market.
Par Ailleurs, Mr Amadou Niang, Expert Financier Founder – CEO de Kumba Capital a été nommé Directeur Général de Genesyl Finance Afrique qui sera Présidé par Mr Atteib Doutoum ; Mr Niang est nommé cumulativement Président de Genesyl Finance West Africa.
Le nouveau Directeur Général de Genesyl Finance Afrique capitalise 21 années d’expérience dans le conseil auprès d’Etats, d’institutions publiques et privées en Afrique dans plusieurs secteurs, notamment la finance, la banque, l’énergie et l’industrie.
Genesyl Finance West Africa enregistre aussi l’entrée dans son capital de Mr Baba DIOMANDE désigné par le CA comme Directeur Général de GFWA.
Monsieur DIOMANDE Baba Abroulaye est Spécialiste TIC, expert en Technologie de l’information et de la communication, économie numérique, Transformation digitale.
Il cumule 18 années d’expérience dans la gestion et l’organisation des systèmes d’information en milieu bancaire et financier (Afrique, Europe) et 8 années d’expérience dans le domaine des télécommunications à de très hautes responsabilités.

Avec une équipe renforcée par des experts de renommée internationale, Genesyl Finance va à l’assaut du marché africain avec le progiciel « PID »: Produit à Intérêt Décomposé.
Cette technologie a pour objectif de permettre l’ouverture du monde du financement à une classe de clientèle qui aurait été auparavant exclue du système en leur permettant un accès au crédit au-delà des conditions d’emprunt classique que proposent les banques aujourd’hui.
Véritable outil de resocialisation, le PID va renforcer le taux de bancarisation en Afrique jugé faible, en prenant en compte des besoins spécifiques favorisant une inclusion financière des populations.
Le PID a été présenté à plusieurs banques et institutions de micro finance telles que COFINA, ADVANS, ORABANK…. et des tests sont prévus très prochainement

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
2 + 2 =