Présidence : Macky coupe (encore) une tête

vDécidément la nouvelle Directrice des moyens généraux (Dmg) de la présidence de la République est puissante, tellement puissante qu’elle obtient, désormais, tout ce qu’elle veut dans le saint des saints que se trouve au Palais. Elle a fini par se payer la tête de Mamadou Bopp qu’elle avait limogé «irrégulièrement» pour le faire remplacer par Serigne Abdou Diaw.

Dans ses précédentes éditions, le quotidien L’As avait révélé, avec force détails, le regrettable et triste bras de fer entre Awa Ndiaye Diaw et Mamadou Bopp qu’elle a limogé sans en avoir la qualité, puisque ce dernier a été nommé par arrêté présidentiel. Et, c’est pour dire le moins.

Eh bien, le chef de l’Etat a tranché en prenant la mesure de limogeage de Bopp qui, dit-on, paye surtout pour sa proximité alléguée avec l’ancien Secrétaire général de la Présidence Maxime Jean Simon Ndiaye. Quoi qu’il soit, en obligeant le chef de l’Etat à trancher, Awa Ndiaye a agi en «thiouné» (bleue), puisque son statut d’administrateur civil devait lui faire comprendre qu’elle ne peut pas virer un agent nommé par le grand boss.

Qui plus est, la Dmg comme le Parc dépendent de Mahammed Boun Abdallah Dionne, selon le décret de répartition des services. «En tout cas, on ne sait jusqu’à quand cela va durer, mais le moins que l’on puisse dire est que Awa Ndiaye est devenue une véritable égérie au palais où elle fait et défait des carrières», conclut L’As.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
29 + 19 =