Lutte contre le terrorisme : Ce que Macky Sall demande aux chefs religieux

Le président du Conseil supérieur de la magistrature (Cms), Macky Sall a déclaré ouverte la rentrée des cours et tribunaux, ce jeudi, à la Cour suprême. Auparavant, le Chef de l’Etat s’est prononcé sur le thème « la lutte contre le terrorisme, un défi pour les Etats africains ». 

« L’Etat continue de veiller au respect des lois en vigueur. Le terrorisme n’est pas une religion. Nous invitons les hommes religieux à rappeler cela aux disciples. L’islam est une religion de paix », a-t-il fait remarquer.

Avant de poursuivre : « Le terrorisme est pernicieux et souvent imprévisible. Il nous faudra anticiper. Il nous faut aussi traiter à la gouvernance d’internet comme espace de propagande et de relais de financement. Bientôt, un projet de loi portant sur la sécurité intérieure sera soumis à l’Assemblée nationale ». 

Macky Sall d’annoncer : « Nous allons combattre ce phénomène avec les moyens légaux au regard des risques encourus contre les attentats ou menaces avérées, d’actions terroristes, le recrutement des jeunes, l’apologie d’actes terroristes par des écrits ou dans les forums entre autres ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
6 + 2 =