LES PHARMACIENS S’INSURGENT CONTRE LA GRÂCE DE MAMADOU WOURY DIALLO ET ENGAGENT LA BATAILLE

L’Ordre des pharmaciens met sa menace à exécution. Les officines seront fermées le mercredi, 22 mai, prochain. C’est la résolution prise à l’issue de l’Assemblée générale tenue ce samedi, 18 mai. Un sit-in sera également organisé dans le cadre de leur mouvement d’humeur. Lequel s’insurge contre la grâce présidentielle accordée le 4 avril dernier à Mamadou Woury Diallo, condamné dans l’affaire des faux médicaments de Touba Belel.

« Une telle décision vient contredire fortement la volonté exprimée par le chef de l’Etat de lutter contre la circulation des faux médicaments. Car, c’est lui-même (Macky Sall), qui disait, lors du forum sur le financement de la santé, qu’il ne sera désormais plus toléré que des médicaments frauduleux soient vendus dans ce pays », fulminaient Assane Diop, le président du Syndicat des pharmaciens privés du Sénégal (SPPS) et, ses camarades, face à la presse, le 3 mai dernier.

Poursuivis pour trafic dans l’affaire de la cargaison de médicaments d’une valeur de 1 milliard 300 millions de FCFA, chargée en Guinée-Bissau et acheminée à Touba, Amadou Woury Diallo et son co-accusé Bara Sylla ont été condamnés, respectivement, à cinq (5) et sept (7) ans de prison, en décembre 2018. En plus de payer chacun une amende de deux-cents (200) millions de F CFA à l’Ordre national des pharmaciens et au Syndicat des pharmaciens privés du Sénégal. Insatisfaits de cette sentence, ils avaient interjeté appel. Dont le procès a été renvoyé au 27 mai prochain. Ce, en raison de l’absence du moindre papier justifiant cette grâce.

« C’est le plus gros scandale de la justice sénégalaise. On n’a jamais vu ça. C’est un cas unique dans l’histoire judiciaire du Sénégal. Il n’y aucune trace, un seul objet qui montre que Mamadou Woury Diallo bénéficie d’une grâce ou d’une liberté provisoire », dénonçait Me Abdoulaye Babou, avocat de l’Ordre des pharmaciens.
emedia

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
23 + 18 =