LA ZONE NORD A RÉALISÉ DES RECETTES DOUANIÈRES DE 8 MILLIARDS DE FRANCS EN 2019 (DIRECTEUR RÉGIONAL)

Le colonel Amidou Ndiaye, directeur régional des douanes de la zone nord, a souligné lundi que ses services avaient réalisé des recettes de l’ordre de 8 milliards de francs Cfa en 2019, en hausse de 2 milliards de francs par rapport à l’année précédente.

Les services des douanes de la zone nord ont réalisé des recettes de 8 milliards de francs CFA en 2019, contre 6 milliards de francs en 2018, soit une hausse de 2 milliards de francs’’, a-t-il notamment indiqué.

Le colonel Ndiaye s’exprimait à Saint-Louis, lors de la célébration de la Journée mondiale des Douanes présidée par l’adjoint du gouverneur en charge des affaires administratives, Khadim Hann, en présence des autorités locales, des commandants de la zone militaire numéro 2 et de la légion gendarmerie nord.

Le thème de cette édition 2020 de la journée des Douanes est axée sur : ‘’La durabilité au cœur de l’action douanière pour les personnes, la prospérité et la planète’’.

Le directeur régional de la douane s’est félicité des performances réalisées par les soldats de l’économie de la zone nord qui regroupe les régions administratives de Saint-Louis, Matam et Louga.

Au-delà de la mission classique des douanes, selon lui, ils ‘’apportent leur concours à l’administration et à la sécurisation des frontières, en parfaite collaboration avec les forces de défense et sécurité’’.

Il a par ailleurs relevé que le bureau des douanes de Rosso-Sénégal est ‘le principal pourvoyeur de recettes douanières au niveau de la zone nord, à 90 pour cent, et vient après Dakar au niveau national’’.

‘’Les services des douanes placent le citoyen au cœur de leurs préoccupations, tant pour la facilitation des transactions douanières mais aussi pour sa sécurité, comme le thème de cette édition 2020 l’illustre éloquemment’’, a-t-il rappelé.

Le commandant de la zone militaire numéro 2, le colonel Amadou Moussa Ndir, a salué l’apport des douanes sénégalaises dans le budget national, non sans louer le rôle de ‘’défenseurs de l’économie et de sécurisation, en parfaite harmonie avec les forces de défense et de sécurité, gendarmerie, police et armée’’.

De même, l’adjoint au gouverneur en charge des affaires administratives, Khadim Hann, a magnifié ‘’le rôle important’’ des douanes sénégalaises, non seulement pour apporter des recettes considérables au budget national, mais également pour ‘’assurer la sécurité au niveau des frontières, avec les forces de défense et de sécurité’’.

Le colonel Pape Tabane, chef de la division des douanes de Louga, a fait une présentation qui illustre les missions des soldats de l’économie qui, selon lui, travaillent pour ‘’améliorer les conditions de vie des populations sans pour autant remettre en cause les ressources pour les générations futures’’.

Selon lui, la douane lutte contre ‘’la criminalité transnationale organisée et adopte des mesures fortes contre les fraudes commerciales et évasions fiscales, le trafic international de drogue, pour protéger l’économie nationale’’.

Au niveau de la zone nord, le colonel Tabane a rappelé que le bureau de Rosso est ‘’un exemple de dédouanement de proximité, car rapprochant les usagers au service de douane’’.

‘’Aujourd’hui, au bureau de Rosso-Sénégal, tous les produits peuvent y être dédouanés, à l’image du bureau des douanes au port de Dakar, sauf les véhicules. Cela pour permettre aux usagers de gagner du temps et en sécurité, grâce à ce travail de proximité avec les services de douane’’, a-t-il noté.

BD/MD/AKS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
17 + 30 =