A LA UNEInternational

La Mecque : drames et événements ayant marqué le grand pèlerinage

Conflits, sièges et pandémies ont provoqué l’interruption ou l’annulation des pèlerinages à La Mecque entre les VIIIe et XIX siècles.

Le pèlerinage annuel à La Mecque, ville sainte de l’Ouest de l’Arabie saoudite, qui se tiendra à partir de mercredi avec un nombre très réduit de fidèles en raison de la pandémie de Covid-19, est l’un des cinq piliers de l’islam. Le hajj, que tout fidèle est censé accomplir au moins une fois dans sa vie, s’il en a les moyens, s’effectue une fois par an au début du mois lunaire musulman « dhou al-hajja ». En revanche, le petit pèlerinage, ou « omra », suspendu en mars, peut être accompli tout au long de l’année. Les autres obligations rituelles définies par la loi islamique, les « piliers de la religion », sont la profession de foi, la prière, le jeûne et la zakat (aumône).

En 1798, le grand pèlerinage (« hajj ») aurait ainsi été complètement arrêté, les pèlerins n’étant pas en mesure de faire le déplacement à La Mecque en raison de l’état d’insécurité né de l’invasion de la région par Napoléon. Cette année, le hajj aura bien lieu à partir de mercredi, mais il se déroulera avec jusqu’à seulement 10.000 fidèles en raison de la pandémie de Covid-19. L’an dernier, il avait attiré 2,5 millions de musulmans.

Voici les drames et événements ayant marqué ce pèlerinage depuis 1975, dont la tragique bousculade ayant fait 2.300 morts en 2015:

– 1975 –
En décembre, un gigantesque incendie dans un campement de pèlerins près de La Mecque fait 200 morts. Le feu s’est déclaré à la suite de l’explosion d’une bouteille de gaz et s’est rapidement propagé parmi les tentes.

– 1979 –
20 novembre: plusieurs centaines d’hommes armés hostiles au régime saoudien se barricadent pendant deux semaines dans la Grande mosquée de La Mecque et prennent des dizaines de pèlerins en otage.

L’assaut est donné le 4 décembre. Bilan officiel: 153 morts, 560 blessés.

– 1987 –
31 juillet: les forces de l’ordre saoudiennes répriment une manifestation interdite de pèlerins iraniens, faisant 402 morts, dont 275 Iraniens, selon un bilan officiel saoudien.

– 1989 –
10 juillet: un double attentat aux abords immédiats de la Grande mosquée de La Mecque fait un mort et 16 blessés. Seize Koweïtiens de confession chiite, accusés d’être les auteurs de l’attentat, sont exécutés le 21 septembre.

– 1990 –
2 juillet: une gigantesque bousculade se produit dans un tunnel de Mina, près de La Mecque, vraisemblablement à la suite d’une panne du système de ventilation. 1.426 pèlerins meurent asphyxiés.

– 1994 –
24 mai: 270 pèlerins meurent dans une bousculade pendant le rituel de la lapidation à Mina symbolisant Satan sur le site de Mina, en raison d’un « afflux record » de pèlerins selon les autorités.

– 1995 –
7 mai: trois personnes sont tuées et 99 autres blessées dans un incendie qui s’est déclaré dans un campement de pèlerins près de Mina.

– 1997 –
15 avril: un incendie provoqué par un réchaud à gaz ravage des campements de toile de pèlerins dans la vallée de Mina, faisant 343 morts et plus de 1.500 blessés.

– 1998 –
9 avril: plus de 118 pèlerins meurent et plus de 180 sont blessés dans une bousculade à Mina lors du rituel de la lapidation des stèles.

– 2001 –
5 mars: 35 pèlerins périssent lors du rituel de la lapidation à Mina.

– 2003 –
11 février: 14 fidèles périssent au premier jour de la lapidation des stèles à Mina.

– 2004 –
1er février: 251 fidèles meurent à Mina au premier jour du rituel de la lapidation des stèles.

– 2005 –
22 janvier: trois pèlerins meurent lors de bousculades pendant le rituel de la lapidation à Mina.

– 2006 –
6 janvier: 76 personnes périssent dans l’effondrement d’un hôtel vétuste dans le centre de La Mecque.

12 janvier: 364 pèlerins meurent dans une bousculade pendant le rituel de la lapidation des stèles à Mina.

– 2015 –
11 septembre: à quelques jours du hajj, une grue s’effondre en pleine tempête sur la Grande mosquée à La Mecque, faisant plus de 100 morts.

24 septembre: durant le rituel de la lapidation de stèles à Mina, quelque 2.300 personnes périssent dans une gigantesque bousculade, le pire drame de l’histoire du hajj.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer