LA CENI DÉCLARE VAINQUEUR LE GÉNÉRAL GHAZAOUNI

La Commission électorale nationale indépendante de Mauritanie, CENI, a proclamé dimanche les résultats provisoires de la présidentielle qui donnent Mouhamed Ould Ghazaouni vainqueur avec 51, 5 % des suffrages exprimés. Il devance Biram Dah Abeid crédité de 18, 5 % et Sidy Mouhamed Boubakar 17, 7 %. La proclamation des résultats met une trêve aux suspicions même si le dépouillement se poursuit encore dans diverses localités de ce vaste pays de plus d’un million de kilomètres carrés de superficie. Le vainqueur proclame en l’occurrence le général sortant, puissamment soutenu par le pouvoir, avait déjà donné le ton de la victoire en annonçant tôt le matin son triomphe. Ce que contestent quatre autres candidats qui dénoncent une forfaiture « indigne de la démocratie mauritanienne en cours de consolidation ». Le président sortant, Abdel Aziz, qui ne s’était pas représenté pour cause de limitation de mandats, a félicité le général Ghazouani, considéré comme son dauphin.

Visage lisse, regard perçant et physique frêle, le vainqueur de l’élection est un fin connaisseur de l’appareil d’Etat pour avoir occupé des prestigieux postes de responsabilités. Proche de l’actuel Président Abdel Aziz qui quitte le pouvoir au mois d’août prochain, le président élu est un homme du sérail ayant servi tous les régimes militaires qui se sont succédé avant de se voir confier différents postes ministériels dont celui de la Défense. A cette fonction, il a planifié avec succès, méthode et efficacité la stratégie de lutte contre le terrorisme. Ses efforts ont contribué à asseoir la stabilité, indispensable au décollage économique de cette Mauritanie potentiellement dotée en ressources minières, hydriques, halieutiques et énergetiques.
emedia

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
12 + 21 =