Fatwa du khalife des Mourides : Les châtiments qu’exclut Serigne Mountakha

Les autorités religieuses et coutumières de Touba entendent suivre à la lettre la Fatwa récemment décrétée par le khalife général des mourides le mercredi 3 juillet, date coïncidant avec la visite du Président Macky Sall à Touba. La preuve, un conclave a réuni ce samedi différentes familles de la confrérie mouride, plusieurs segments ayant en charge la gestion des affaires religieuses, et autorités administratives, le tout devant le porte-parole du khalife des mouride des, Serigne Bass Abdou Khadre.

Cette rencontre à laquelle ont également pris part l’ensemble des délégués de quartiers de Touba, en présence du nouveau gouverneur de Diourbel, a été l’occasion d’harmoniser les positions pour ainsi recadrer, si besoin il y’en a, ceux qui seraient tentés de faire du zèle.
Serigne Sidy Abdoul Lahat Mbacké, expressément chargé par le guide mouride de rédiger le plan de mise en œuvre et aussi veiller au respect des directives du khalife, de préciser que Serigne Mountakha Bassirou Mbacké n’à exhorté personne à ôter la vie, jeter l’humiliation sur quiconque, sous prétexte qu’il a fauté. Les Baye Fall et les membres du «Dahira Safinatoul Amane» (la police religieuse de Touba) ont été chargés d’infliger les sanctions aux récalcitrants.
Laquelle Fatwa du khalife général des mourides, rappelle celle de feu l’ancien khalife général des mourides Serigne Abdou Lahat Mbacké (1914-1966) est relative à l’usage de drogue, du tabac, de la dépigmentation et des cheveux artificiels, des tenues indécentes, de la prostitution, du racolage, des jeux de hasard, notamment.
seneweb

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
29 + 9 =