États-Unis : Trump veut déporter des millions de sans-papiers dés la semaine prochaine

(FILES) In this file photo taken on April 11, 2019 US President Donald Trump speaks to the press during a meeting with South Korean President Moon Jae-in (not shown) in the Oval Office at the White House in Washington, DC. - With two days to go before release of the report on Russian meddling in the 2016 US election, President Donald Trump insisted again April 16, 2019 that he is the real victim. "The greatest Scam in political history," he tweeted in his latest effort to portray the probe into his Russia links as a secret attempt to bring down his presidency."If the Mainstream Media were honest, which they are not, this story would be bigger and more important than Watergate," Trump tweeted, referring to the 1970s political scandal that brought down president Richard Nixon. (Photo by NICHOLAS KAMM / AFP)

Le président Trump a tweeté lundi soir que Immigration and Customs Enforcement (ICE) commencera à expulser des « millions » de migrants sans papiers d’ici la semaine prochaine, a lu Rezo Nòdwès sur le compte officiel du réseau social Twitter, du président américain qui, apparemment, fait allusion aux entrées frontalières

New York, lundi 17 juin 2019 ((rezonodwes.com))– « La semaine prochaine, ICE entamera le processus de déportation de millions ressortissants étrangers en situation irrégulière qui se sont introduits illégalement aux États-Unis » a indiqué le président Donald Trump sur son compte Twitter.

M. Trump a précisé qu’ « ils seront expulsés aussi vite qu’ils étaient arrivés au pays ». Il a ajouté que « le Mexique, en s’appuyant sur ses fortes lois en matière d’immigration, réussit très bien à stopper des gens ».

Les seules personnes qui restent les bras croisés et qui ne font rien, ce sont les démocrates au Congrès, a commenté le président américain leur suggérant de « voter pour éliminer les échappatoires et réparer l’asile ».

Les dernières statistiques publiées par ICE, font état pour le troisième mois consécutif, de plus de 100 000 migrants qui ont traversé illégalement la frontière américano-mexicaine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
13 + 20 =