Découvrez 5 bienfaits de la banane

Cultivée dans de nombreuses régions du monde (Bangladesh, Australie, Afrique de l’ouest et centrale, pays d’Asie, Mexique, Colombie…), la banane est le fruit tropical le plus consommé. Energétique et très nutritive, la banane est le fruit de prédilection de tous les sportifs. Mais connaissez-vous réellement tous ses bienfaits ?

La banane pour stimuler le transit intestinal
La banane est une bonne source de fibres alimentaires, une portion de 100 g contient près de 2,6 g de fibres1, soit un peu plus que la pomme (2,4 g). Sa bonne teneur en fibres en fait un allié de choix pour améliorer le transit intestinal. Les fibres alimentaires, des polysaccharides non amidonnés capables de résister à la digestion dans l’intestin grêle, proviennent essentiellement des fruits, des légumes et des céréales complètes. Elles ont principalement pour rôle d’augmenter le volume des selles et de modifier leur consistance, c’est-à-dire les ramollir, afin de favoriser leur trajet dans le côlon. Les fibres sont indispensables au bon fonctionnement du transit intestinal et une carence peut vite entraîner des troubles digestifs comme la constipation ou la diarrhée. Autre avantage, l’effet antiacide naturel de la banane contribuerait à soulager les brûlures d’estomac.

Plusieurs études2-3 menées au Bangladesh ont révélé que la consommation de bananes permettait de lutter contre les symptômes de la diarrhée aiguë et chronique. Chez les nourrissons, une consommation de bananes plantain cuites et associées à un peu de riz favorise la guérison de la diarrhée. Les enfants plus âgés et souffrants de diarrhée aiguë ou chronique doivent plutôt consommer des bananes fraîches et non mûres.

Une autre étude4 menée sur des rats a montré que certaines variétés de banane, en particulier celles cultivées en Thaïlande, auraient un effet protecteur contre les ulcères de l’estomac. En stimulant la production de mucus, une couche qui protège la muqueuse de l’estomac contre l’agressivité des sucs digestifs, la banane jouerait un rôle dans la prévention et le traitement des ulcères.

La banane pour rester en forme
Riche en vitamine C, une consommation régulière de bananes contribuerait à renforcer le système immunitaire et aiderait à lutter contre les infections. Une banane moyenne de 150 g contient environ 13,2 mg de vitamine C1, soit environ 15% des apports journaliers recommandés (75 mg pour les femmes et 90 mg pour les hommes par jour2). La vitamine C est essentielle au bon fonctionnement de l’organisme : en plus d’avoir des propriétés antioxydantes, elle favorise la bonne santé de la peau, des os, des gencives et des dents, elle accélère le processus de cicatrisation des plaies et augmente l’absorption du fer provenant des végétaux.

Ce fruit tropical est aussi une bonne source de fer (0,39 mg pour 150 g). Il permet de lutter contre l’anémie ferriprive en stimulant la production d’hémoglobine dans le sang (= pigment présent dans les globules rouges qui permet de transporter l’oxygène et le dioxyde de carbone). Grâce à sa bonne teneur en vitamine C et en fer, la banane contribuerait à la bonne santé générale et permettrait de garder la forme à raison d’une consommation régulière et dans le cadre d’une alimentation équilibrée.

La banane en prévention de certains cancers
Tous les fruits et les légumes sont riches en antioxydants (les principaux étant les flavonoïdes, les caroténoïdes, le sélénium, la vitamine C et la vitamine E), des molécules qui protègent les cellules de l’organisme de l’action des radicaux libres. La banane ne déroge pas à la règle, elle possède un fort pouvoir antioxydant. On mesure la capacité antioxydante globale d’un aliment avec l’indice TAC exprimé en micromoles (µmol). Plus l’indice TAC est élevé est plus le pouvoir antioxydant est important : par exemple, un aliment avec un indice TAC de 500 à 999 µmol est modérément antioxydant, de 1 000 à 1 999 µmol est fortement antioxydant et de 2 000 à 14 000 est très fortement antioxydant. Une banane d’environ 120 g a un indice TAC de 1 037 µmol1, ce qui la place au rang des aliments fortement antioxydants. Une consommation régulière de bananes permet de lutter durablement contre les radicaux libres, des molécules chimiques instables à l’origine de nombreuses pathologies, notamment les cancers. Par exemple, selon une étude prospective menée en Suisse durant plus de 13 ans auprès de 61 000 femmes âgées de 40 à 76 ans, la consommation régulière de fruits diminuerait fortement le risque de développer un cancer du rein.

Et parmi les nombreux fruits étudié, la banane s’est révélée être particulièrement efficace dans la prévention de ce type de cancer : toutes les femmes consommant régulièrement des bananes, et en grande quantité, présentaient moins de risques de cancer du rein que les autres1.

Dans une autre étude de contrôle2 conduite en Uruguay et publiée en 1996, la relation la plus forte entre une consommation élevée et la diminution du risque de cancer colorectal avait été observée chez la banane.

La banane contre l’hypertension artérielle
La banane est un des fruits les plus riches en potassium, un minéral indispensable au fonctionnement l’organisme. Elle contient près de 411 mg pour 100g1, ce qui en fait une excellente alliée pour prévenir et traiter l’hypertension artérielle. De nombreuses études épidémiologiques2-3 ont clairement établi un lien entre un apport insuffisant en potassium et une augmentation de la pression artérielle. A l’inverse, une alimentation comblant les apports quotidiens conseillés en potassium (entre 4 et 5 g/jour) aide à prévenir et à lutter contre l’hypertension artérielle, une hyperpression du sang exercée contre la paroi des artères. Sur le long terme, l’hypertension artérielle augmente considérablement les risques d’infarctus du myocarde et AVC, elle est d’ailleurs la 1ère cause des maladies cardiovasculaires dans le monde (51% des décès dus aux AVC et 45% de ceux provoqués par cardiopathies coronariennes sont attribuables à l’hypertension)4.

Une récente méta-analyse5 conduite par des chercheurs de l’OMS confirme les résultats des précédentes études : une augmentation de la prise de potassium diminue la pression artérielle de 3,49 mmHg pour la pression systolique et de 1,96 mmHg pour la pression diastolique chez les personnes souffrant d’hypertension. En agissant sur l’hypertension artérielle, un apport plus élevé en potassium diminue le risque d’infarctus du myocarde et d’AVC. Une consommation élevée de banane, associée à une alimentation faible en sel et en graisses saturées, diminuerait de 24% le risque d’accident vasculaire-cérébral.

Bon à savoir : Le potassium joue un rôle prépondérant dans la contraction musculaire, ce qui veut dire qu’il participe à la régulation des battements cardiaques. Ainsi, une consommation élevée de bananes, riches en potassium, améliorerait la fonction cardiovasculaire et protègerait le cœur.

La banane pour améliorer l’humeur
Grâce à sa bonne teneur en vitamine B6 (0,4 mg pour 100g) et en magnésium (33 mg pour 100g)1, la banane améliore l’humeur et le bien-être général. Le magnésium apporte de l’énergie à l’organisme et favorise la transmission des influx nerveux. Ce minéral joue également un rôle essentiel dans l’équilibre psychique et émotionnel, l’apport quotidien recommandé est de 400 à 500 mg par jour.

De son côté, la vitamine B6, également appelée « pyridoxine », stimule la production de certains neurotransmetteurs du système nerveux central, des hormones intervenant dans la régulation de l’humeur, comme la dopamine et la sérotonine. Considérée comme « l’hormone du plaisir » ou le « neurotransmetteur du bonheur », la dopamine est liée au circuit de la récompense tandis que la sérotonine a la propriété d’agir comme antidépresseur. Elle est aussi connue pour être un très bon relaxant naturel. Les effets apaisants que procure la banane s’expliquent aussi par la présence de tryptophane dans le fruit, un acide aminé indispensable à la fabrication de la sérotonine. Une récente étude2 a démontré qu’une alimentation riche en tryptophane, associée à un apport suffisant en vitamine B6, favorisait la production de la sérotonine et diminuait les symptômes de la dépression.

passeportsante.net/

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
29 + 23 =