International

Burkina: l’explosion d’un minibus transportant des élèves fait au moins 14 morts

Au Burkina Faso, au moins quatorze civils ont été tués, ce samedi 4 janvier, dans l’explosion d’un minibus. Un engin explosif improvisé a sauté au passage du véhicule qui transportait une vingtaine de passagers parmi lesquels de nombreux élèves, selon une source sécuritaire.

Le drame s’est produit sur l’axe Toéni-Tougan, entre les villages de Donkou  et Dagalé, dans la région de la Boucle du Mouhoun, au nord-ouest du pays.

C’est vers 9h00 que l’incident s’est produit, selon plusieurs sources sécuritaires. Un engin improvisé a explosé au passage de plusieurs véhicules de transport.

« Il y avait trois véhicules dans le convoi », selon une source gouvernementale. Ces minibus avaient à leur bord plusieurs passagers et parmi eux de nombreux élèves.

« Ces élèves revenaient de leurs villages après les fêtes de fin d’année et regagnaient leur localité d’études », raconte une autorité administrative.

Seul un minibus a été touché par l’explosion de la mine artisanale. Quatorze personnes sont décédées sur place, selon nos sources. On signale également plusieurs blessés, dont quatre dans un état grave, toujours selon les mêmes sources.

Une autorité administrative annonce que les blessés ont été évacués dans un centre de santé.

« On ne sait pas, pour le moment, combien d’élèves ont été touchés par cette attaque », dit une source gouvernementale qui précise toutefois que des élèves figurent parmi les victimes.

 

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer