Burkina Faso : Quatre militaires et un policier tués dans deux attaques terroristes

Au Burkina Faso, les attaques contre les forces de sécurité continuent. Les dernières en date ont lieu dans la nuit du 18 au 19 octobre à Yensé, dans la province du Yatenga et à Banh dans le Lorum, informe le site de RFI. Selon le média français, ce sont des détachements militaires burkinabé qui ont été visés dans ces deux localités par des éléments supposés appartenir à des groupes terroristes.

Lefaso.net lu à Dakaractu, rapporte pour sa part que ces deux attaques simultanées ont fait 5 morts dont quatre militaires et un policier burkinabé. D’après la même source d’informations, l’armée a pu reprendre le contrôle de la zone et poursuit les opérations de ratissage.

Le 19 août dernier, 24 soldats burkinabé ont perdu la vie dans une attaque à Koutougou, toujours dans la nord du pays. L’Etat islamique dans le Grand Sahara, affilié à l’Ei a revendiqué cette attaque sanglante.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
14 + 3 =