Abou Thioubalo : « Je ne tolérerai jamais qu’on me maraboute »

Abou Thioubalo met en garde toute personne qui tenterait de le marabouter. Une chose que l’artiste, invité de L’Obs, dit ne pas tolérer du tout.

Pas oublié des Sénégalais
Abou Thioubalo annonce son retour, à travers un single, après 10 ans de disette. Trop souvent tourné en dérision sur les réseaux sociaux, il était estampillé artiste de carrière éphémère. Mais Abou prend cela avec philosophie. « Cela prouve quelque part que les Sénégalais ne m’ont pas oublié. Je sais que le fait de me tourner en dérision, part d’une bonne intention et que ce n’est pas méchant. Je n’en tiens pas rigueur. Et je pardonne de gaieté de cœur ».
Maraboutage
Par contre, avance Abou Thioubalo, la seule chose qu’il ne pourrait tolérer, « c’est qu’une personne amène mon nom chez un marabout ». A la question de savoir si le cas s’est, l’artiste de répondre ceci : « Pas que je sache. Je sais juste que je ne pardonnerai jamais à une personne, si elle me faisait ce coup. Elle devra rendre compte au Tout-Puissant, tôt ou tard ».

« Reprendre ma place »
Son nouveau single, après son album (Solution, 2009), est le fruit de sa collaboration avec le label Prince Arts. Une façon pour lui de rebondir sur la scène musicale sénégalaise. « Je suis resté un bon bout de temps sans être présent et là, je reviens pour reprendre ma place ».
avec senego

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Résoudre : *
18 + 2 =